Archives de catégorie : Fêtes

Un chocolat chaud pour Noël

Quoi de mieux qu’un bon chocolat chaud par une froide journée d’hiver? C’est l’idée de cadeau de Noël que j’ai eue pour offrir à mes élèves! À notre école, c’est la fée des étoiles qui a eu l’honneur de distribuer les cadeaux du  »Père Noël »! Chaque ami a donc reçu une tasse, un sachet de chocolat chaud, un petit pot de guimauves et de pépites de chocolat et une canne pour brasser. J’ai aussi imprimé la recette sur un papier vert que j’ai collé sur un papier rouge un peu plus grand. Comme j’avais plusieurs allergies dans ma classe, j’ai pris la peine de photocopier la liste d’ingrédients des guimauves, de la canne et des pépites pour l’insérer au fond de la tasse pour rassurer les parents. Finalement, j’ai emballé le tout dans un papier transparent puis dans un papier d’emballage de Noël. Au bas de cet article, vous pouvez télécharger la recette que j’ai imprimée aux élèves.

– Martine Filiatrault

 

 

 


    Chocolat chaud (137 KB)
    Par Martine Filiatrault

    Ce fichier a été téléchargé 1000 fois. Merci!

Le modèle indiqué n'existe pas. Utilisation du modèle par défaut.

Chasse aux cocos de Pâques

 Cette année, j’avais toutes sortes d’allergies dans ma classe. Pour faire une chasse aux cocos de Pâques, j’ai donc mis des Smarties dans des cocos de plastique. Je les ai ensuite cachés dans la classe. J’ai séparé la classe en équipes de trois ou quatre élèves. Chaque équipe devait trouver les cocos de la couleur de leur équipe. (S’ils trouvent des cocos de la couleur d’une autre équipe, il ne faut pas le dire aux amis, chhhut!) Quand tous les élèves ont trouvé leurs cocos, ils peuvent les ouvrir dans une assiette. Ils doivent compter le nombre de Smarties en tout et mettre le nombre dans le premier rectangle. Ensuite, ils doivent trouver une façon de compter chaque couleur de Smarties et écrire le total à côté de chaque rond de couleur. (Il faut donc imprimer cette feuille en couleur ou faire un point avec un marqueur sur chaque photocopie.) Finalement, ils essaient de trouver une façon de séparer les Smarties équitablement! Juste avant la dégustation, chaque élève colorie son autoévaluation à côté de son nom. Cette activité était-elle facile, couci-couça ou difficile? Bon appétit!

– Martine Filiatrault


    Chasse aux oeufs de Paques (265 KB)
    Par Martine Filiatrault

    Ce fichier a été téléchargé 988 fois. Merci!

Le modèle indiqué n'existe pas. Utilisation du modèle par défaut.

Les chapeaux de lutin

chapeau de lutinLes élèves se fabriquent un chapeau de lutin à partir d’une forme qu’ils tracent et qu’ils découpent avant de l’agrafer sur une bordelette. Au bout du chapeau, ils font un trou au poinçon et ils y attachent un grelot à l’aide d’un morceau de cure-pipe. Ils peuvent décorer le chapeau à l’aide du matériel que je mets à leur disposition de manière libre. Si j’ai le temps, j’écris leur nom de lutin avec de la colle brillante sur le devant du chapeau. Ils le portent chaque fois que nous faisons nos ateliers de Noël comme le font les lutins dans leur atelier.

Par Caroline Bélanger

Les citrouilles géantes

citrouille géanteÀ partir d’un modèle que je me suis fait, je trace le contour des citrouilles géantes pour tous les élèves sur de grandes feuilles. Ils peinturent à la gouache orange. Ensuite, nous faisons une tempête d’idées au tableau sur les différents types de yeux, de bouches et de nez que peuvent avoir les citrouilles. À partir de ces idées, en équipe de deux, ils doivent s’entendre sur la façon dont ils feront le visage de leur citrouille pour que celle-ci soit identique des deux côtés. Une fois sèches, les élèves découpent, agrafent et rembourrent les citrouilles géantes que l’on suspend dans le hall d’entrée de l’école.

Par Caroline Bélanger

Bataille de cupcakes!

VHbataillecupcake-page-001Selon le même principe que la bataille classique, mais seulement jusqu’à 10. L’élève ayant le cupcake le plus élevé remporte les deux cartes. Celui qui a le plus de cartes à la fin de la partie gagne.

 

 

 

 

 


    VHbataillecupcake (352 KB)
    Par Véronique Harrisson Retouche graphique : Mathieu Desrochers Morin

    Ce fichier a été téléchargé 947 fois. Merci!

Le modèle indiqué n'existe pas. Utilisation du modèle par défaut.

Les lapins qui disent « bonjour! »

lapin

Les lapins qui disent «bonjour» :

– Mettre du blanc dans la gouache rouge et la gouache verte jusqu’à ce qu’elles deviennent de couleur pastel.

– Peindre le lapin et la tige de la fleur comme sur la photo.

– Pour la fleur, tracer sa main sur un carton et la découper.

– Rouler la main découpée sur elle-même, puis agrafer le bas de la fleur pour qu’elle reste roulée sur elle-même.

– Tourner les pétales vers l’extérieur afin qu’ils aient un meilleur effet 3D

– Découper une très fine bande de carton pour faire le pistil de la fleur. Coller le pistil à l’intérieur de la fleur avec de la colle blanche. Mettre un brillant autocollant au bout du pistil.

– Quand c’est sec, colorier les yeux, les joues et la bouche du lapin avec des pastels gras, comme sur la photo.

* Pour la fleur, je me suis inspirée d’images trouvées sur le Net et dans des livres. Le lapin provient de mon imagination. Désolée pour la piètre qualité de la photo.

Par Virginie Lauzon

lapin2

Les poussins de Pâques qui disent «bonjour!»

poussins

Les poussins :

– Avec de la gouache jaune, imprimer les deux mains et un pied sur une feuille blanche et épaisse.

– Découper les mains et le pied, puis coller sur un carton noir, les orteils vers le bas, comme sur le poussin de droite sur la photo et comme celui sous le texte. (Le poussin de gauche est différent. Le corps a été peint avec la main car la petite fille portait des collants et ne voulait pas les enlever.)

– Coller ou dessiner des yeux

– Découper un bec (triangle) sur du carton orange et le coller

– Pour les pattes, petit rectangle avec de petites entailles au bout. On ne colle pas la partie avec des entailles afin qu’elle ressortent du collage en les pliant vers l’extérieur (3D).

* je suis inspirée de diverses images trouvées sur le Net, puis de mon imagination !

Par Virginie Lauzon

poussins2

Les drôles de rennes du père Noël !

rennes

– Donner à chaque enfant une petite boule de pâte à modeler (couleurs multiethniques, achetée chez BetB)

– Garder un petit bout de la pâte à modeler pour faire les bouts des pattes et de la queues.

– Former une belle boule, puis planter 4 petits bouts de bois au-dessous, pour faire les pattes. (L’enseignant a préalablement coupé des bouts de bois, tous de la même longueur.)

– Faire 5 mini boules de pâte à modeler

– Mettre une mini boule de pâte à modeler au bout de chaque patte. Ça aide à faire tenir le renne. Cette partie travaille beaucoup la motricité fine, car l’enfant doit réussir à faire tenir le renne debout, ce qui demande plusieurs ajustements.
– Mettre une mini boule de pâte à modeler rouge pour faire le nez du renne.- Mettre un petit bout de cure-pipe brun (préalablement coupé par l’enseignant) derrière le renne, puis mettre la 5e mini boule de pâte à modeler au bout. C’est la queue du renne.

– Coller des yeux en plastique (dont la pupille bouge)

– Planter des petits bouts de bois sur la tête, lesquels doivent avoir la forme du panache.

Les élèves ont ADORÉ, même si l’activité leur a demandé beaucoup de patience. Ils étaient très fiers de cette réalisation unique dont je suis la créatrice. J’ai rêvé à ce projet et le lendemain, je l’ai fait en classe. Un vrai succès !

Par Virginie Lauzon

Les œufs de Madame Grosoeuf : des œufs sans poule, quelle idée !

IGmadamegrosoeuf-page-001Serons-nous capables de faire des oeufs sans poule comme Madame Grosoeufs?

Activité de sciences!

 

 

 

 


    Madame Grosoeuf (474 KB)
    Par Isabelle Gagnon

    Ce fichier a été téléchargé 1244 fois. Merci!

Le modèle indiqué n'existe pas. Utilisation du modèle par défaut.

Quel dégât!

IGqueldegat-page-001

Un matin, un colis est trouvé par les élèves avec une note explicative. C’est un petit monstre gaffeur qui désire notre aide pour nettoyer le dégât qu’il a fait dans la cuisine de ses parents. Je fais cette activité en jumelage avec notre classe de 4e année.

 

 

 

 


    Quel dégât! (527 KB)
    Par Isabelle Gagnon

    Ce fichier a été téléchargé 1150 fois. Merci!

Le modèle indiqué n'existe pas. Utilisation du modèle par défaut.